Red Cardell : vingt ans et un treizième album

Publié le par Jean Théfaine

C’est peu dire que j’admire le groupe quimpérois Red Cardell, son ouverture au monde, ses expériences multiples, la poésie généreuse et orageuse qui habite ses textes, son sens de la scène. Je crois avoir chroniqué à peu près tous ses albums sur les divers supports auxquels j’ai collaboré. Vingt ans après sa formation, le trio est toujours là, et bien là. Pour fêter ce cap symbolique, il achève actuellement l’enregistrement d’un treizième opus. Sans l’accordéoniste Jean-Michel Moal, secoué par des problèmes de santé, mais avec un nouveau larron, violoniste et harmoniciste notamment.

 

JP-3-studio-copie-1.JPG

 

 

De ce treizième opus, voilà ce que dit Jean-Pierre Riou, le chanteur-guitariste   charismatique de Red Cardell : « Le nouvel album est  en fin d’enregistrement. Nous allons le mixer à New York début février avec Ariel Borujow (Black Eyed Peas, Puff Daddy, Just Blaze, etc...)  au Stadium Red studios d'Harlem. Sa date de sortie est prévue pour le printemps chez Keltia Musique. Le Bagad Kemper est présent sur six titres. Tout le travail mené depuis la rentrée de septembre en sa compagnie nous conduisait naturellement à lui proposer d’intégrer notre nouveau projet. Nous sommes vraiment contents de pouvoir, une fois encore, saisir un instantané de la vie du groupe. Comme pour Naître et notre rencontre avec l’Ukraine et le Théâtre de Cornouaille, comme pour Le Banquet avec tous les invités, la section de cuivres très présente sur disque ou sur scène. Nous insistons sur cette idée de partage de collectif, qui nous semble cohérente dans la démarche de Cardell depuis le départ. Le nouvel album est  “très rock”, “très musique du monde”, “très musique bretonne”, “très punk aussi”, et “très chanson française”… Ouf ! » Pour en avoir écouté deux titres, envoyés par Manu Masko, batteur et maître ès-samples, je peux garantir qu’une fois de plus ça le fait. En technicolor, même.

Histoire de patienter, voici un extrait du spectacle FEST ROCK avec le Bagad Kemper. Perso, jamais vu un bagad et un groupe de rock fusionner de façon aussi inventive, intelligente et explosive.

http://www.antourtan.org/page.asp?page=actualite&statut=2011-12&afficher=videos&id=02

 

 

Publié dans Toutes les musiques

Commenter cet article

Fred Hidalgo 30/07/2012 17:23

Formidable, cher Jean.
Toujours aussi fidèle à tes amours et à tes passions, que tu sais si bien faire partager.
En l'occurrence, Red Cardell avec cette treizième chronique d'album en vingt ans. La précédente, si je ne m'abuse, a été publiée dans CHORUS dont tu étais un pilier absolument indispensable. Bravo
et merci... pour tout.
A toujours
Fred

montre 30/05/2012 15:19

Je ne suis pas une fan inconditionnelle de Red Cardell mais j'apprécie de les écouter de temps en temps. Après avoir ecouté l'extrait du spectacle, je me dis qu'il est temps que je ré-écoute leurs
albums ;)

divorce amiable 01/05/2012 17:55

Je dois avouer que je ne connaissais pas Red cardell, mais grâce vous, j’ai regardé un extrait du spectacle, et passé un super moment. J’adore !!